• Colline du château

Place forte de la cité antique d’origine grecque puis de la première ville médiévale, l’actuelle “colline du château” ne porte plus que quelques pans de mur ; mais dans ce jardin botanique doublé d’un parc, on découvrira une vue unique sur Nice et les environs, une surprenante cascade artificielle, les vestiges de l’ancienne cathédrale datant du XIème siècle, les mosaïques des pavements…

Accès : ascenseur gratuit (rue des Ponchettes), rue Rossetti, montée Menica-Rondelly et rue Catherine Ségurane.

A.ISSOCK COLLINE_CHATEAU copie

  • Cours Saleya et Marché aux fleurs

Ancien parc, le cours Saleya, zone piétonne au coeur du Vieux-Nice, est devenu un lieu pittoresque et immanquable pour les niçois et les touristes.

Dans un décor ocre, rectiligne et baroque, le marché aux antiquaires le lundi et le marché aux fleurs et aux légumes les autres jours offrent un ravissement pour les yeux et un délice pour les papilles (classé parmi les 100 premiers marchés les plus pittoresques de France).

Les soirs d’été, les touristes profitent de l’agréable marché d’art et d’artisanat.

COURS SALEYA VIEUX NICE

     

  • Place Rossetti et Cathédrale Sainte-Réparate

Façades ocres, fontaines, balcons fleuris, cathédrale baroque et terrasses de café agrémentent cette placette animée, considérée comme l’une des plus pittoresques de la vieille ville.

Promue cathédrale au XVIème siècle, la Cathédrale Sainte-Réparate est le plus vaste sanctuaire du Vieux-Nice. Inspirée des modèles architecturaux romains du début du baroque, l’édifice s’organise selon un plan basilical en croix latine. Le décor des chapelles et du choeur est particulièrement somptueux et l’intérieur est inspiré de la basilique Saint-Pierre de Rome.

VIEUX NICE

     

  • Promenade des Anglais

Nice lui doit son image internationale !

Cette célèbre promenade maritime, toujours élégamment fleurie, épouse la courbe harmonieuse de la Baie des Anges, n’était à l’origine qu’un sentier large de deux mètres. C’est un Anglais, le Révérend Lewis Way, qui l’avait fait construire à ses frais en 1820. Il fut aussitôt baptisé par la population locale le “chemin des Anglais”. Dans sa forme définitive, deux chaussées séparées par un terre-plein planté de palmiers, la “Prom” fut inaugurée en 1931 par le Duc de Connaught, un des fils de la Reine Victoria.

ILLUSTRATION DE LA PLAGE NEPTUNE

     

  • Quai Rauba Capeu et le port de Nice

Aux pieds de la colline du château, la Promenade des Anglais devient quai des Etats-Unis puis Rauba Capeu. Ici s’offre un des plus beaux points de vue sur la Méditerranée et permet d’admirer les nuances d’ocre et de bleu issues de la beauté de la promenade des Anglais.

ILLUSTRATION DE LA VILLE DE NICE PENDANT LA REGATE DE NICE

     

  • Promenade du Paillon

Au coeur de la ville, vient de naître un parc urbain de 12 hectares, qui relie le musée d’art moderne et d’art contemporain (MAMAC) au Théâtre de Verdure et à la Promenade des Anglais. Un véritable cheminement de verdure avec jeux pour enfants, miroirs d’eau et brumisateurs.

AMBIANCE DE LA COULEE VERTE

  • Musée Marc Chagall

Le musée national Marc Chagall, musée monographique et thématique, est né de la volonté de l’artiste de rassembler en un lieu unique son plus important travail sur la Bible : les 17 toiles qui composent le Message Biblique.

La collection permanente est la plus grande collection publique d’œuvres de Marc Chagall. Elle est organisée autour de l’ensemble réalisé par le peintre sur les thèmes de l’Ancien Testament, complété par de très nombreuses œuvres d’inspiration profane ou religieuse : plus de 400 peintures, gouaches, dessins, lavis et pastels. Le musée offre au visiteur une première salle qui regroupe douze peintures de grand format illustrant les deux premiers livres de l’Ancien Testament, la Genèse et l’Exode. Une deuxième salle, plus petite, de forme hexagonale, accueille cinq compositions sur le thème du Cantique des Cantiques, autre livre de l’Ancien Testament.

Fermé le mardi

Tarif : 8 € /10€

Entrée gratuite le 1er dimanche du mois et aux moins de 26 ans pour les membres de l’U.E.

MUSEE CHAGALL

     

  • Musée Matisse et jardin des Arènes de Cimiez

Dans une villa génoise du XVIIème, entièrement rénovée, au coeur de l’oliveraie des jardins des Arènes de Cimiez, un musée monographique permettant de suivre l’évolution artistique du peintre qui vécut à Nice de 1917 jusqu’à sa mort en 1954.

L’intérêt de la collection réside dans le panorama qu’elle offre depuis les premières peintures, de 1890 jusqu’aux papiers gouachés de la fin de la vie de Matisse, et dans la présentation de l’ensemble des techniques d’expression de l’artiste. Le musée conserve aussi les objets personnels de l’artiste, ce qui permet d’entrer dans l’intimité de sa création.

Fermé le mardi.

Tarif : 10 €

Gratuités : Enfants de moins de 18 ans (sur présentation d’une pièce d’identité), Etudiants (sur présentation de la carte d’étudiant)…

Le jardin des Arènes est une vaste oliveraie, constituée de milliers d’oliviers plus que centenaires, ses pelouses libres d’accès en font un lieu privilégié de promenades familiales.

façade du musée matisse

     

  • Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain MAMAC

Une architecture originale et un fond permanent important relatant l’histoire des avant-gardes européennes et américaines depuis le début des années 60.

Les collections du musée, près de 1200 oeuvres, témoignent du rôle important joué par Nice dans le développement des mouvements novateurs des années 60 et 70, à nos jours : les Nouveaux Réalistes – César, Arman, Niki de Saint-Phalle, le Pop’Art – Andy Warhol, Wesselmann, le groupe Fluxus – Ben Vautier, l’Art Conceptuel, l’Ecole de Nice, le groupe Supports-Surfaces, mais aussi des individualités niçoises comme Ernest Pignon-Ernest ou Claude Gilli.

Fermé le lundi.

Tarif : 10 €

Gratuités : Enfants de moins de 18 ans (sur présentation d’une pièce d’identité), Etudiants (sur présentation de la carte d’étudiant)…

fontaine Niki de St Phalle, eau

  • Musée du sport

Consacré aux sports dans toute leur diversité, le Musée s’adresse à tous. A travers ses objets retraçant les grandes heures du sport, le musée propose aux visiteurs un voyage haletant sur plus de 2 000 m2 d’expositions.

Au fil d’un parcours innovant et immersif, revivez les plus beaux exploits de chaque génération ! Retrouvez le ballon de la finale de la Coupe du monde 98, les gants de Marcel Cerdan, les skis de Jean-Claude Killy, la raquette de Yannick Noah, les torches olympiques, mais aussi les peintures de Maurice Denis ou les sculptures de Gustave Doré et d’Alfred Boucher… Par des mises en ambiance sonore, des projections de films et des défis interactifs, chaque salle permet au public de ressentir l’émotion de l’effort, de la victoire, de la défaite…

Fermé le lundi.

Tarifs : 6€/ 8€

Gratuités : Enfants de moins de 18 ans (sur présentation d’une pièce d’identité)

M. ERLICH MUSEE_DU_SPORT copie

OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRES DE NICE

Les bureaux d’accueil :

  • 5 Promenade des Anglais

Du 1er juin au 30 septembre : 9h-19h du lundi au dimanche

  • Gare SNCF Avenue Thiers

Du 1er juin au 30 septembre : 9h-19h du lundi au dimanche

  • Promenade du Paillon

Du 1er juin au 30 septembre : 10h-20h du lundi au dimanche

Pour plus d’informations : http://www.nicetourisme.com/