Un an avant le coup d’envoi de l’UEFA EURO 2016, le 12 Juin 2015, la ville de Nice a lancé le compte à rebours sur le Quai des Etats-Unis.

En présence du Maire Président Christian Estrosi et de l’ambassadeur de la ville Daniel Bravo, ce rendez-vous marque une étape importante dans l’accueil de cette compétition.

oneyear togo

Après avoir accueilli l’équipe de France en juin 2014 et avant de recevoir la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 2019, Nice se prépare pour l’EURO 2016. Tout au long d’une journée festive et forte en symboles, les Niçois et futurs spectateurs des rencontres européennes au Grand Stade de Nice, ont pu découvrir des ateliers, stands et autres animations gratuites qui seront proposées tout au long de la compétition.

« Nice, terre de football, ville organisatrice de grands évènements sportifs, se mobilise pour accueillir l’EURO 2016 », a débuté Christian Estrosi, devant de nombreux convives ainsi que les enfants des écoles niçoises, ravis de pouvoir participer à la fête et qui ont eu le droit à deux chasses au trésor ou bien encore profiter d’un moment en compagnie d’Eric Bauthéac, joueur de l’OGC Nice de 2012 à 2015.

« La venue de l’EURO et la médiatisation qui l’accompagne permettront de démontrer, une fois de plus, la dimension internationale incontournable de notre ville, sa tradition festive, son potentiel touristique, sa volonté sans cesse affirmée sur le terrain écologique, sa politique ambitieuse de transports et son savoir-faire en terme de sécurité », ajoutait M. Estrosi.

« Nice fait partie des 10 villes hôtes et ce n’était pas gagné d’avance », s’est réjoui le maire, qui souhaite ancrer sa ville dans le paysage sportif français. Si Nice est la deuxième ville nationale la plus touristique, la réception d’un des plus grands évènements sportifs internationaux lui offrira une nouvelle dimension : « Les secteurs de l’hôtellerie, des transports et des commerces sont d’ores et déjà désireux de vivre cette fête et d’accueillir les visiteurs étrangers ».